eva-anarion

 

Photographe amateur autodidacte depuis 2008.

Art numérique, art vivant, art dynamique, elle y mêle intimement réalité, actualité et imaginaire, créant sans avoir jamais eu de formation artistique à partir seulement de ses propres impulsions. Un travail remarquable, spontané, sans prétention culturelle ni démarche intellectuelle qu’on aime admirer et qui nous touche tout particulièrement.

On la dit marginale avec un grand intérêt pour l’être humain dans sa vie quotidienne. Elle pourrait faire partis des nouveaux représentants du courant de la photographie humaniste. 

Elle joue avec la lumière, les matières, la profondeur de champs, le cadrage, la composition, et l’âme de ses « sujets ».

On aime son doux regard, ces moments d’innocence magnifiquement capturés, sa manière de figer les émotions qui rendent vivant son art. Provoquant, touchant, expressif, riche, fluide, sensible, authentique, sont les mots et tant d’autres qui se dégagent de ses travaux photos. Du talent et de la profondeur, elle a l’art de capter l’émotion de l’instant ce qui rendent ses portraits sublimes et elles illuminent. 

Avec cet art discret du coeur… la perspective de son art est tout simplement divine. 

La photographie humaniste 

La photographie humaniste est un courant photographique international apparu en 1930 à Paris et a connu un grand essor entre 1945 et 1960. Elle est liée aux difficultés économiques de l’immédiate après-guerre, notamment en France où les caisses de l’État sont vides et où la reconstruction a lieu avec l’aide des États-Unis et de leur plan Marshall. Durant cette période, la photographie humaniste témoigne à la fois des bonheurs simples de la vie mais aussi des difficultés et des injustices.

Parmi les photographes humanistes, on compte une majorité de Français : Henri Cartier-Bresson, Robert Doisneau et Willy Ronis ; on les désigne d’ailleurs comme les trois fondateurs du mouvement.

L’environnement du sujet a autant d’importance que le sujet lui-même; ce dernier est donc souvent photographié dans son cadre de vie intime ou en public. Certains lieux comme la rue ou le bistrot sont particulièrement exploités parce qu’ils sont des espaces de liberté et de convivialité.

L’homme est au cœur des pratiques de la photographie humaniste on le décrit dans son quotidien.

Aujourd’hui c’est une façon pour moi de rendre hommage à ces grands hommes pour poursuivre ce qu’ils ont commencé de leur vivant et pour défendre la photographie comme une véritable expression artistique. Avec les difficultés économiques de notre époque, la faillite de nos états, je souhaite partager avec vous aussi les bonheurs simples de la vie mais aussi les difficultés et les injustices de notre époque.

En 1955, Edward Steichen eut l’idée de créer une exposition photographique pour le Musée d’Art Moderne de New York : The Family of man…Cette exposition a été la plus grande entreprise photographique jamais réalisée : 503 photographies de 273 photographes renommés ou inconnus. Elle a parcouru le monde entier et a été inscrite au registre Mémoire du Monde de l’Unesco, en 2003. L’exposition « The Family of man » qui, dans son souhait d’expliquer l’Homme aux hommes a eu pour ambition de créer des conditions d’échanges et de paix durable entre les peuples. Bien modestement, Jean-Pierre Naud a eu l’idée de proposer à ses amis de « MySpace », une exposition virtuelle embrassant le même thème, avec pour titre We are one great family…  Pas de distinction entre professionnels ou amateurs. Pas de censure. Une seule contrainte : seulement deux photos noir et blanc par personne souhaitant participer. J’y ai participé avec Thomasz Janus (Pologne), Scherwin Ghafour Sahely (Allemagne), Cesare Quinto (Italie), Alexandros Thomas (Grèce), Anne-Izabel Le Clainche (France) et Michel Saint Jean (Canada).

C’est l’humanité qui m’intéresse. Une  recherche sincère de la « bonne photo simple », pour vous montrer l’infiniment humain, saisir dans le quotidien de la rue une humanité authentique et sincère, des hommes simples, des enfants riches de leur seules innocence et spontanéité. Je souhaite mettre en avant l’idée d’une universalité des qualités et des valeurs humaines : aux valeurs de partage, de solidarité et de communion entre les hommes. Je souhaite vous faire prendre conscience des réalités toujours existantes de notre époque, la misère des banlieues, la crise du logement, les mêmes réalités de l’après-guerre… « Se mettre à la place de l’autre » pour vous faire ressentir de l’empathie. Mes photos sont aussi souvent empreintes d’humour, de nostalgie, d’ironie et de tendresse.

Je crois en l’homme et en leur solidarité active envers les plus démunis, j’ai espoir en une société plus juste et en de meilleurs lendemains.

L’art Fractal

Mes recherches artistiques sont fondées notamment sur l’étude de la géométrie fractale et les théories du chaos en deux et trois dimensions, au travers d’univers où abondent les formes aléatoires et proliférantes, au processus imprévus et non programmés.

Dans la spirale ordre-désordre, l’oeuvre est l’émergence éphémère d’une hybridation : un passage.

Toutes les oeuvres sont maximalistes; c’est par l’excès d’informations que l’on accède au vertige fractal.

Le paradigme de la complexité chaotique-fractale constitue la dynamique privilégiée de la recherche contemporaine, des pratiques et du savoir.

Je fais donc partie de ces artistes qui s’engagent dans un renouveau radical du modèle de la création.

Vente tirage unique : http://evaanarion.darqroom.com/gallery/

L’art fractal débuta dans les années 1980 et a été découvert par Mandelbrot, réalisé grâce à des formules mathématiques. Une fractale est un objet géométrique «infiniment morcelé» dont des détails sont observables à une échelle arbitrairement choisie. En zoomant sur une partie de la figure, on peut retrouver toute la figure, on dit qu’elle est auto similaire.

La manière la plus simple d’obtenir une fractale, c’est de la trouver dans la nature. Certains végétaux comme la fougère ou le chou possèdent de splendides fractales qui n’ont pas attendu Mandelbrot pour exister.

Les fractales les plus étonnantes et d’une beauté souvent mystérieuse par leur complexité font appel à l’informatique. Il existe de nombreuses familles de ces belles fractales, les plus connues sont celles extraites de l’ensemble de Mandelbrot et de l’ensemble de Julia.

Je me suis donc laissée emporter par « l’Art Mathématique » .

Voila, j’espère que vous êtes plus familiarisé avec le monde des fractales.

Je me tiens à votre disposition pour toutes informations supplémentaires et si vous avez un compte facebook, vous pouvez également suivre mon actualité : https://www.facebook.com/eva.anarion.officiel

Découvert par Mandelbrot dans les années 1980, l’art fractal se situe entre la géométrie d’Euclide et la théorie du chaos des mathématiques. Le fractal permet à la science de travailler de manière moins théorique et plus réelle par rapport à la nature, les formes de la nature étant moins idéalisées. Cette nouvelle géométrie apporte une visualisation des problématiques mathématiques mais aussi un détournement pour l’art ainsi que des applications pour divers domaines telles que l’économie ou la géologie. Un set fractal possède deux caractéristiques essentielles. L’expression d’une dimension se situant entre les dimensions classiques telles que le point, la ligne, le plan et le cube, et l’autosimilarité existante entre les images, à l’intérieur du set. 

L’art fractal débuta dans les années 1980. Il peut être représenté sous forme digitale mais aussi comme peinture ou photographie, les artistes exposent une nature plus organisée mais moins idéalisée. Ils jouent également avec les relations entre les dimensions fractales et l’autosimilarité. Le fractal se base sur la découverte de Mandelbrot, sans suivre rigoureusement ses règles, afin d’obtenir une ligne de conduite élargissant ses possibilités. Le fractal est un objet scientifique, il aide à visualiser des problématiques, mais il est également artistique, car il n’est pas nécessaire d’assimiler son fonctionnement pour le regarder. Indépendamment de ses capacités artistiques, ce courant permet aussi de comprendre la structure brute, cachée, d’autres œuvres 

Le fractal permet de voir au-delà de la réalité, et aussi de proposer un autre monde. De voir au-delà de la réalité car sans notre apprentissage durant notre enfance nous ne pourrions comprendre les objets et symboles telles que nous les voyons aujourd’hui, et le monde se résoudrait à une composition de lignes, formes et couleurs telles que nous pouvons les voir dans une fractale. De proposer un autre monde car celui que nous voyons ne peut être considéré comme objectif et réel, il provient de notre intérieur et non de l’extérieur puisque chaque personne le voit à sa manière, selon ses expériences. Nous pourrions donc voir le monde de cette manière si notre système intérieur était différent. 

C’est à travers ses œuvres qu’Eva Anarion nous propose de nouveaux yeux permettant d’accéder à ces visions. Elle offre au spectateur une redéfinition du concept de dimension en superposant plusieurs profondeurs et montre un paysage, spéciale pour l’individu éduqué selon les lois de la société, mais pourtant ordonné et logique selon les lois de l’art. 

Pour une description plus ciblée et personnelle concernant ses œuvres, vous pouvez aller voir celle fournie par la galerie du site exposant ses fractales. 

CV artistique

http://fr.viadeo.com/fr/profile/eva.anarion

Si vous avez des questions je suis à votre disposition.

Pour me contacter : eva.anarion.artiste@gmail.com

 

 


Artiste Marginale Autodidacte et Amateur en photographie - géométrie Fractale 3D - L'art de l'invisible - 

Photographe, Photos de rues, Portraits spontanés, Art graphique, Infographie 3D, géométrie Fractale, Sterling, Apophysis, Mandelbrot, Maximalisme, Surréalisme, Solarisation, Sérénité et beauté, Science Art, Psychédélique, Manipulation, Mythologiques, Spirituel, Visuel, Art brut, L'art de l'invisible  

Photographer, Graphic art, 3D, Fractal geometry, Sterling, Apophysis, Mandelbrot, Maximalism, Surrealism, Solarization, Serenity And Beauty, Science Art, Psychedelic, Manipulation, Mythological, Spiritual, Visual, Outsider Art, Streets Photos, Spontaneous Portraits

 
 

 

Mise à jours
Dimanche 31 Août 2014 Mise à jour de la page "Vidéos"
Dimanche 31 Août 2014 Mise à jour de la page "Vidéos"
Samedi 30 Août 2014 Mise à jour de la page "Vidéos"
Samedi 30 Août 2014 Mise à jour de la page "Vidéos"
Samedi 30 Août 2014 Mise à jour de la page "Vidéos"
Samedi 21 Septembre 2013 14 nouvelles photos ont été ajoutées à la galerie "new collection"
Jeudi 15 Août 2013 10 nouvelles photos ont été ajoutées à la galerie "Another Dimensions"
Jeudi 15 Août 2013 12 nouvelles photos ont été ajoutées à la galerie "new collection"
Dimanche 04 Août 2013 42 nouvelles photos ont été ajoutées à la galerie "new collection"
Dimanche 04 Août 2013 Création de la galerie "new collection"
Voir la suite des mise à jours